mars 2017

Voyage au coeur de l’atelier de lithographie qui imprime nos œuvres uniques…

En coulisse

VOYAGE AU COEUR DE L’ARTISANAT FRANÇAIS

Les Petits Collectionneurs vous emmène dans les coulisses de fabrication de nos œuvres uniques imprimées à la main, en France, par des artisans lithographes.

Laissez-vous prendre la main pour découvrir ce savoir-faire qui véhicule des valeurs artisanales et patrimoniales d’un métier d’art : la lithographie.

Au travers de cette série de photo, c’est notre fascination devant le travail de l’artisan que nous voulons partager avec vous.

1, 2, 3 … IMMERSION au coeur du fait-main à l’atelier des éditions Bervillé, un atelier privé qui a édité des artistes de réputation internationale et qui imprime l’intégralité des œuvres pour Les Petits Collectionneurs.

C’est à Uzès, un petit havre de paix dans le Gard que cigales, chats et douces lumières veillent sur les cinq  presses lithographiques d’époque -dont une imposante Voirin datant du début du XIXème siècle !- Le principe de ce procédé d’impression sur pierre (« litho » venant du grec et signifiant « pierre ») consiste, pour l’essentiel, dans le phénomène de la répulsion entre un corps gras sur la surface utilisé. La pierre pesant jusqu’à 300 kilos a rapidement été remplacée par des feuilles de zinc puis d’aluminium.

 

Une équipe de trois techniciens lithographes formés est conduite par le chef d’atelier  Jean-François Luccioni et intervient selon les besoins de chaque projet (chromistes, receveurs, margeurs, dessinateurs et conducteurs de machines).

PREPARATION

C’est grâce aux crayons qui sont à base de corps gras (ou à l’encre de chine etc..) que la pierre (ou le zinc) va mémoriser le travail de l’artiste. On « prépare » la pierre (ou le zinc) en y déposant un mélange de gomme arabique et d’acide nitrique afin qu’elle devienne hydrophile aux endroits dessinés et hydrophobes aux autres.

 

ENCRAGE DE LA PIERRE (OU DU ZINC)

Un rouleau encreur va venir déposer uniformément une couche d’encre d’imprimerie sur les endroits dessinés (les parties grasses acceptent l’encre, les parties acide la rejettent).

La couleur des encres est élaborée au préalable par un chromiste.

IMPRESSION A L’AIDE D’UNE PRESSE

Le tirage sur machine plate permet d’effectuer des tirages en grand nombre d’exemplaires. La lithographie en couleur nécessite autant de pierres ou de plaques de zinc que de couleurs dans la composition : 12 couleurs signifient donc 12 passages en machine de la même lithographie après lesquels on obtient l’image aboutie.

Les passages (un par couleur)  usent la pierre (comme c’est aussi le cas pour la gravuire sur cuivre). On ne pourra donc procéder qu’à des « tirages limités ». Le petit nombre d’exemplaires est aussi un garant le la valeur de cette « lithographie originale » que l’auteur signe au crayon, en faisant mention du numéro de l’épreuve et du nombre total d’épreuves tirées.

Il reste cependant aujourd’hui très peu d’ateliers de lithographie en France, les formes mécaniques et photographiques d’impression se substituant malheureusement peu à peu à l’art de la lithographie, pourtant incomparable par sa qualité et son rendu chromatique…

En favorisant ce procédé d’impression traditionnel et artisanal qui répond aux exigences du marché de l’art, Les Petits Collectionneurs participe au soin de véhiculer les valeurs patrimoniales d’un métier d’art tout en produisant des œuvres au caractère unique.

Commander une lithographie en ligne sur le site www.lespetitscollectionneurs, c’est s’offrir cette œuvre au caractère unique, empreint d’une qualité vraie, imprimée à la main par des artisans en France. Un luxe accessible à tous qui représente une valeur différente : celle du travail manuel et du temps qu’il exige, celle du savoir-faire d’artisans experts de la matière, celle de l’objet unique parce qu’il n’a jamais exactement la même forme ou le même motif que celui fabriqué avant lui…

Autres actualités